Jean Denys de Bonnaventure

Rouge 2018

Château de Coulaine
Robe rouge clair; nez au fruit encore discret; bouche déjà bien souple, caractéristique du millésime. Le fruité et l’équilibre croquant habituels de cette cuvée se retrouvent bien: c’est un vin de soif, à boire dès sa jeunesse et dans les 3 ans. A ouvrir un peu avant le service. Servir entre 14° et 16° C.
Accords mets et vins : Viande blanche, viande rouge grillée, charcuterie “autour du cochon”, légumes du jardin, pâtes, quiches, chèvres frais ou cendrés.

Rouge 2012

Clos de Turpenay
Robe rouge soutenu, arômes de fruits rouges marqués, tanins qui commencent à bien se fondre, très fins et mûrs, bouche pleine. Vin très structuré, bien équilibré et de belle longueur. Vin à attendre : début de maturité Automne 2014. Un beau potentiel de garde : Servir à 16-18°C.
Accords mets et vins: Pintade aux pêches, pâtes à l’italienne bien goûteuses comme des tagliatelles aux dés de sanglier (ou de bœuf) à la sauce tomate; le gibier convient bien : la minéralité du vin faisant équilibre avec la force des viandes. Les accords sucré-salé conviennent bien aussi.

Blanc 2017

Les Pieds Rôtis
Robe or pâle, légèreté et finesse. De la rondeur et du gras, beaucoup de fraîcheur aussi. Bel équilibre entre le fruité et l’arête acide. A boire jusqu’en 2022.
Servir à 10 – 12°C
S’apprécie : seul, à l’apéritif ou tout autre moment. Avec des viandes blanches, de la cuisine asiatique. Aussi un simple poulet, rôti de porc. Certains fromages pas trop forts, ou à pâte cuite.

 

Château de Coulaine

Le château de Coulaine est une très ancienne exploitation familiale située sur le terroir de Beaumont-en-Véron. De tradition viticole depuis le Moyen-âge, elle compte aujourd’hui 19 hectares de vignes conduits en culture biologique.

En 1988, Pascale et Etienne de Bonnaventure entreprennent l’agrandissement du vignoble et le conduisent en culture biologique. Ils obtiennent la certification en 1997. Ce choix personnel s’inscrit pleinement dans la recherche permanente d’un équilibre harmonieux entre tradition et modernité.

En 2017, Jean de Bonnaventure, ingénieur Agronome (ENSAT) et diplômé du DNO (Diplôme National d’œnologue) depuis 2013, reprend l’exploitation familiale, dans le même respect de la plante et son terroir.

Plusieurs terroirs définissent ce vignoble de 19 hectares.

Principalement argilo-calcaire, on y trouve aussi des millarges sur le Clos de Turpenay, du limon argileux sur les cuvées Coulaine et Bonnaventure, un sol sableux sur les Francs de pieds, et des graviers argileux sur les Pieds rôtis.

La richesse de notre terroir permet un bel épanouissement de nos deux cépages:  le Cabernet franc et le Chenin.